Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ABEC56

ABEC56

ASSOCIATION BRETONNE ENCADREMENT COURSES

Publié le par D.Denis

Il faisait partie de la bonne échappée du jour en compagnie de 10 autres coureurs, le fils de l’ancien champion cycliste Laurent Madouas en l’occurrence Valentin a dominé la Route Bretonne disputée ce dimanche 28 février entre La Gacilly et St Avé.

Le soleil était bien présent sur la ligne de départ où le coup d’envoi était donné à 13h15. L’ennemi principal de la journée était ce vent de nord-est très persistant et donc très usant pour les organismes. Rapidement la course se décantait avec la première échappée déjà en place au 10ème km soit du côté de St Martin/Oust. Avec des coureurs de la trempe du champion de France en titre, Clément Mary (Sojasun) d’Elie Gesbert (VCP Loudéac) et de Valentin Madouas (Brest Iroise) dernièrement retenu en équipe de France espoirs (avec Gesbert), l’échappée royale était bien en place. Le peloton accusait un retard de plus de 3’ en arrivant sur le circuit final de St Avé. Restait à couvrir 7 tours de circuit de 5.5 km pour connaitre le nom du vainqueur. Dès l’entrée sur le circuit final le groupe de tête explosait suite à l’attaque de Madouas, accompagné immédiatement dans sa roue du Néo-Zélandais, Michael Vinck (Sojasun). Les deux hommes iront se disputer la gagne !

Madouas passe à l’attaque. Nous sommes à 2 tours de l’arrivée et Valentin Madouas sort de son sillage l’ex pro Vinck. Au dernier passage sur la ligne, les 2 hommes se retrouvent à nouveau ensemble. Dernière ligne droite avant l’arrivée, le suspense est à son comble et c’est le Breton qui lance le sprint au 300 m. Le Néo-Zélandais est largement battu à ce jeu là sans doute par manque de fraicheur par rapport à Madouas.

Revenu en force dans les derniers kilomètres pour s’emparer de la 3ème place devant le champion de France (Mary), Elie Gesbert (VCP Loudéac) a prouvé lui aussi qu’il faudra compter sur lui dimanche prochain sur l’épreuve reine en Bretagne qu’est Manche Atlantique entre Jugon Les Lacs et Plumelec.

Pour Madouas l’avenir dans les rangs professionnels est sans doute déjà tout tracé d’ici la fin de saison !

La Route Bretonne, Valentin Madouas sur les traces de son père !
La Route Bretonne, Valentin Madouas sur les traces de son père !La Route Bretonne, Valentin Madouas sur les traces de son père !
La Route Bretonne, Valentin Madouas sur les traces de son père !La Route Bretonne, Valentin Madouas sur les traces de son père !La Route Bretonne, Valentin Madouas sur les traces de son père !
La Route Bretonne, Valentin Madouas sur les traces de son père !La Route Bretonne, Valentin Madouas sur les traces de son père !La Route Bretonne, Valentin Madouas sur les traces de son père !

Commenter cet article